Sénat : la droite gagne cinq sièges sur six en Franche-Comté

Bourquin (PS), Longeot (UDI) et Grosperrin (UMP) élus sénateurs du Doubs. Joyandet et Raison (UMP) élus en haute-Saône, Perrin (UMP) élu dans les Territoire-de-Belfort.

senateurs_doubs_2014

La liste conduite par Martial Bourquin est arrivée en tête du scrutin sénatorial dans le Doubs avec près de 32% des voix des 1598 grands électeurs, dont seuls 12 se sont abstenus. Le sénateur PS sortant et maire d'Audincourt devance Jean-François Longeot, maire et conseiller général d'Ornans, dont la liste UDI (29%) devance d'une trentaine de voix l'UMP Jacques Grosperrin (27%), conseiller municipal de Besançon. Pour la petite histoire, Jean-François Longeot était suppléant de Jacques Grosperrin lorsque ce dernier était député, entre 2007 et 2012.

Des deux sénateurs socialistes sortants de Haute-Saône, un seul se représentait, Jean-Pierre Michel, ancien maire d'Héricourt et ancien député, à l'inverse d'Yves Krattinger, président du Conseil général. Ils laissent tous deux la place à deux UMP : Michel Raison, maire de Luxeuil-les-Bains et ancien député, Alain Joyandet, ancien maire de Vesoul, ancien député, ancien...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !