Rythmes scolaires : une consultation en trompe l’oeil à Besançon ?

La semaine de quatre jours de classe est la pire des solutions pour les scientifiques. Sa victoire lors du vote du 10 décembre entraînerait la suppression du périscolaire le mercredi. Le vent sociétal et consumériste ira-t-il dans dans ce sens ou le débat apportera-t-il la lumière ? Les journées trop chargées sont vivement critiquées par des syndicats d'enseignants et les fédérations de parents qui s'estiment contournés...

ecole

Les Bisontins ont-ils réellement dans leurs mains l'avenir de la configuration des horaires des 9000 enfants fréquentant les 67 écoles primaires publiques de la ville ? Certes, le conseil municipal a voté une délibération décidant d'une consultation électorale sur les rythmes scolaires. On devrait même écrire qu'il en a voté deux. La première, le 12 octobre, prévoyait deux bulletins, un pour la semaine de quatre jours les lundi, mardi, jeudi et vendredi, un autre pour la semaine de quatre jours et demi avec le choix d'une option à cocher entre le mercredi et le samedi...

L'adjoint Yves-Michel Dahoui et la directrice du service éducation Claire Dauvergne.

Puis le 6 novembre, il corrigeait sa copie et proposait trois bulletins : 1) quatre jours de classe  2) quatre jours et demi dont le mercredi matin, 3) quatre jours et demi dont le samedi matin, le mercredi étant libre. L'adjoint à l'éducation Yves-Michel Dahoui expliquait avoir été...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !