Optimiste et méthodique, Marie-Guite Dufay entre espoir et vouloir…

Lors de ses vœux bisontins aux corps intermédiaires, la présidente du Conseil régional a expliqué comment, outre le vote de plans d'urgence (BTP, agriculture) et de quelques volets économiques (formation des chômeurs, tarifs TER...), l'essentiel du début de mandat a consisté à harmoniser plus de 2000 règlements jusqu'alors différents. Elle s'est aussi prononcée pour le maintien de l'équilibre Besançon-Dijon trouvé en 2015.

mgd-voeux

Marie-Guite Dufay est une optimiste méthodique. Optimiste quand, mardi 9 janvier à Besançon, lors de ses vœux aux « forces vives », autrement dit les corps intermédiaires, elle se réjouit du « contexte économique qui s’est nettement amélioré ». Quand elle assure que « la grande crise de 2008, qui a touché notre région de plein fouet du fait de son caractère industriel est derrière nous ». Méthodique quand à sa « satisfaction », elle ajoute « l'obligation d’accompagner au mieux la reprise ».

Comment faire ? En « aidant nos entreprises à exporter, c’est d’autant plus important que nous sommes, au plan mondial, dans un contexte de croissance forte, supérieure à 3 %. En 2018, la prévision de croissance est encore de 6,5 % en Chine, en Inde, de plus de 7 %. Dans ce contexte, il faut voir loin et viser haut. » Viser haut, c'est dans son esprit ce que fait le « plan régional d’internationalisation des entreprises adopté en octobre...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !