Municipales de Besançon : sondage ou divination ?

Combien de personnes parmi les 601 inscrites sur les listes électorales de Besançon qu'Ipsos a interrogées pour L'Est républicain et France Bleu ont répondu qu'elles voteraient pour une liste ? S'il y a autant d'abstentionnistes qu'en 2014 où ils avaient été plus de 47% au premier tour, la question est légitime : ils ne seraient que 315 sur 601 à voter… D'ailleurs, la fiche du sondage mentionne en petits caractères que les intentions de vote sont basées sur un échantillon de 300 personnes, avec une marge d'erreur faisant osciller l'écart entre 5,5 et 16,5%…

capture_der

Le sondage Ispos publié par L'Est républicain et France bleu le 16 janvier semble donner une confortable avance à la liste conduite par Anne Vignot pour l'élection municipale de Besançon. Avec 34% d'intention de vote, elle devancerait Eric Alauzet (LREM, 23%), Ludovic Fagaut (LR, 15%), Jacques Ricciardetti (RN, 10%), Claire Arnoux (LFI, 6 %) et Alexandra Cordier (ex LREM, 6%), Jean-Philippe Allenbach (Regionaliste, 3%), Nicole Friess (LO, 2%) et Karim Bouhassoun (Bisontins-Bisontines, 1%).

Une lecture critique de cette enquête doit cependant relativiser cette première impression qui a fait titrer notre confrère « Vignot : 11 points d'avance sur Alauzet ». C'est plus percutant que « Vignot : entre 5,5 et 16,5 points d'avance sur Alauzet » qui aurait été plus juste. Voici pourquoi.

D'abord, l'échantillon de 601 personnes interrogées n'est pas clairement décortiqué. La fiche du sondage n'indique pas le nombre de personnes certaines...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !