L’excès

Il paraît que les élus doivent donner l'exemple. Encore faut-il qu'ils soient exemplaires. En lançant jeudi soir le premier d'une demi-douzaine d'oeufs bombardés par des collégiens sur la façade du Conseil général de Haute-Saône, Alain Chrétien a donné de sa personne en montrant jusqu'où allait son engagement : dans l'excès. Il a récidivé ce vendredi matin en perturbant la session du Conseil général à la tête d'une délégation d'une cinquantaine de Vésuliens dont les raisons d'être mécontents sont certainement légitimes.Ce petit monde entendait protester contre la fermeture de l'emblématique collège Gérôme, établissement de centre-ville, un temps lycée classique après avoir été un collège de jésuites au 17e siècle. La bourgeoisie vésulienne y a fait ses classes tandis que les enfants d'ouvriers et de paysans allaient plus souvent au collège Jean-Macé. Est-ce le transfert de Gérôme à l'IUFM...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !