L’Europe passionne les eurosceptiques

Jean-Marie Cavada, journaliste devenu responsable du Nouveau centre, était l'invité lundi d'une conférence de l'Université de Franche-Comté « La crise économique et financière : une chance politique pour l'Europe ». Difficile d'emporter la conviction autrement qu'avec une profession de foi.

cavada

« Tout spéculateur organisé peut mettre à genoux un des pays du sud de l'Europe, dont la France, et changer ainsi notre politique économique » c'est Jean-Marie Cavada qui le dit. Promoteur du fédéralisme, le député européen et président du Mouvement européen dit ne pas avoir de tabou. « L'heure est grave, la crise financière est devenue économique. Aujourd'hui elle est sociale, demain elle sera peut être politique et mettra en cause le cadre démocratique. » Surtout, selon lui, il est impératif de rétablir les comptes publics, « le temps des cigales est terminé ! Mais il faut procéder sans brutalité. » Que proposent donc les fédéralistes, sachant qu' « on ne peut maintenir les Etats dans la seule rigueur » ? Un grand emprunt à l'échelle de l'Union européenne garanti par celle-ci et tablant sur la richesse et l'épargne privée des pays du nord. Cet emprunt servirait « à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !