Les jeunes chômeurs et le ministre

Thierry Repentin, le ministre de la formation professionnelle et de l'apprentissage a signé vendredi matin à Vesoul une vingtaine de contrats d'avenir sur les 360 alloués à la Haute-Saône. Il a ensuite visité le CFA tout neuf des métiers de bouche...

Cédric Tailhardat , Thierry Repentin.
En passant par les ateliers du traiteur et du boulanger...Lire l'encadré

Cédric Tailhardat est content. A 22 ans et quelques années de galère professionnelle, il vient de signer un contrat d'avenir avec le ministre lui-même ! Trois ans au smic et à 35 heures, un boulot subventionné à 75% par l'Etat. En fait, il va être embauché au SDIS, le service départemental d'incendie et de secours de Haute-Saône. Sa formation en apprentissage de menuisier pour fenêtre aluminium, entre un lycée à Lons-le-Saunier et un patron à Vaivre-et-Montoille, n'avait pas débouché sur le diplôme espéré, mais il avait prolongé de deux mois : « Puis ça s'est arrêté, il n'y avait plus de travail... Je me suis inscrit au chômage, puis j'ai eu un contrat de professionnalisation chez Peugeot de onze mois. J'ai effectué six mois de plus, et il y a eu la baisse régime et je me suis retrouvé à nouveau au chômage, j'en ai profité pour...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !