Les communistes entre craintes de division et espoir de renouveau

Elu depuis 20 ans, Michel Giniès se représente sans le soutien du PCF qu'il a quitté. Un PCF qui doit encore valider son engagement dans l'Appel pour une majorité citoyenne où sa secrétaire fédérale Nelly Faton est personnellement impliquée...

« La participation citoyenne pour créer une dynamique pour une alternative dans le Jura nous intéresse. On l'avait initiée avec le Front de gauche, on veut l'élargir. Comme citoyens, nous y sommes, mais les partis n'y sont pas encore », explique Nelly Faton, la secrétaire départementale du PCF, quand même un peu « étonnée » de voir que le site de l'Appel pour une majorité citoyenne est allé un peu vite en annonçant que les partis soutenaient. Le PCF, pour sa part, n'a pas encore délibéré sur le sujet, même si Nelly Faton « souhaite » que son parti soutienne... Autre différence, menue mais à signaler, « le PG voudrait que les partis soutiennent, nous, on est pour qu'ils soient dans la démarche... »

Le PCF n'est-il pas traversé par des positions différentes ? Par exemple quand on voit que Michel Giniès, conseiller général sortant de Tavaux, élu depuis 1994, au premier tour...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !