Le parti socialiste se gagne par la gauche… Et les élections ?

Coup double pour la première fête de la rose de Saint-Didier, dimanche 6 septembre près de Lons-le-Saunier : le nouveau premier secrétaire fédéral du PS du Jura, Marc-Henri Duvernet, a tourné la page Christophe Perny en invitant Gérard Filoche, tandis que Marie-Guite Dufay lançait la campagne des élections régionales des 6 et 13 décembre.

rosefiloche
P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { }

Le parti se gagne par la gauche... Cet adage socialiste, aussi curieux qu'il puisse sembler depuis le virage libéral impulsé par François Hollande et Manuel Valls, s'était vérifié lors du congrès de Poitiers. Il avait fallu le soutien de Martine Aubry, sensée être une caution de gauche, pour que la motion Cambadélis que soutenait l'exécutif, l'emporte. Que la maire de Lille se rapprochât des frondeurs aurait pu faire basculer la direction du PS... dans l'opposition au gouvernement, et aurait entraîné une crise politique d'ampleur. 

Le parti se gagne à gauche. C'est ce que s'est probablement dit en son for intérieur Marc-Henri Duvernet, le nouveau premier secrétaire fédéral du Jura. Signataire de la motion D de Karine Berger, Marco, comme l'appellent ses camarades, a réussi ce qu'on appelle un joli coup. Après la débâcle des élections départementales qui ont fait...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !