Le mouvement social s’invite au conseil municipal de Besançon

Des fonctionnaires territoriaux sont mécontents des projets de loi sur la fonction publique et le logement social qui ont des impacts directs sur l'emploi local. Les élus PS, EELV et PCF ont adopté une motion les soutenant. Le compte administratif 2018 montre en même temps que le budget prévus pour rémunérer les personnels se montait à 3 millions de plus que ce qui a été dépensé…

cm1

Plusieurs dizaines d'employés municipaux, certains portant chasubles CGT, FO et CFDT, accompagnés de quelques gilets jaunes, ont manifesté devant l'hôtel de ville de Besançon à l'heure du conseil municipal, jeudi 20 juin. Ils sont là pour dénoncer le projet de loi réformant la fonction publique territoriale. Un tract CGT est distribué qui fustige les contrats de mission, les suppressions de postes, la rémunération « au mérite », « l'amplification des écarts salariaux femmes-hommes » ou encore la suppression des CHSCT et les moindres attributions des commissions paritaires… En fin de conseil, les groupes EELV, PCF et PS voteront une motion allant dans le même sens.

Un tract intersyndical CFDT-FO-CGT s'en prend à la réforme du logement social, considérée comme destinée à « privatiser » les offices HLM après leur avoir « imposé » de se regrouper comme c'est justement le cas entre GBH et la SAIEMB. Des manifestants pénètrent...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !