La contestable interdiction du rassemblement de Lons-le-Saunier

L'arrêté du préfet du Jura interdisant la « mini festation » du samedi 15 mai à Lons-le-Saunier, affirme contre l'évidence de la carte ci-contre que « le Jura constitue bien une zone de circulation active du virus Covid ». Il a aussi une conséquence démesurée : le placement en garde-à-vue de deux personnes à qui le parquet a proposé des travaux d'intérêt général moyennant une reconnaissance de culpabilité pour refus d'obtempérer après des sommations de dispersion.

covid

Le préfet du Jura Richard Vignon est-il juridiquement à l'aise avec les responsabilités démocratiques de sa fonction et la problématique des libertés publiques ? La question se pose avec plusieurs de ses interventions et décisions. Ainsi, le 28 février 2019 lors de la session d'installation de la Chambre d'agriculture, il compare les associations de défense de l'environnement à des « associations d'attaque qui sont un fléau ». Succès garanti dans son auditoire, gêne et consternation parmi ceux qui comptaient sur la neutralité de l'Etat.

Invité par Le Progrès à commenter le succès de la saisine de la CNIL par le militant libertaire Julien Da Rocha à propos d'une convention entre la Ville de Lons-le-Saunier et l'Etat sur la vidéo protection, il le disqualifie en le traitant de délinquant. Il faisait référence à une décision du tribunal judiciaire imposant à Da Rocha de libérer l'ancienne gare routière, inoccupée depuis des années, qu'il...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement connectez-vous

Si vous ne possédez pas d'abonnement:

N'hésitez plus, Abonnez-vous !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

  1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif en savoir plus

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !