« Il faudrait 2000 euros net pour tout le monde ! »

Pas toujours très loin des Gilets jaunes qui manifestent dans les villes, des Gilets jaunes restent sur les axes routiers, voire s'y installent dans la durée. Factuel était samedi 9 février dans l'après-midi à Poligny où plusieurs dizaines de personnes participent à leur façon au mouvement social.

gjp

Eric, Fred et les autres s'activent avec des outils de bricolage. Ils sont en train de transformer une palette en table d'extérieur, juste en contrebas de la petite galerie couverte qui donne sur une petite pièce d'une quinzaine de mètres carrés où sont déjà installés un bar, un canapé, des tapis et des étagères. Jennifer, Claude et Brigitte préparent le café en bavardant et guettant les réseaux sociaux. Les enfants jouent, courent sur la bande herbeuse qui relie le parking du magasin de pneus et le talus séparant la nationale du supermarché.

Des drapeaux flottent au vent, fixés à trois coins du toit de bâches tendues sur des chevrons. Le plus haut est tout jaune, l'un est bleu-blanc-rouge-jaune, le dernier reprend la bannière Made in Jura. Quelques panneaux disposés à l'intention des usagers de la route mentionnent les revendications principales : rétablissement de l'impôt sur la fortune et instauration du référendum d'initiative citoyenne. Un...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !