Hamon-Mélenchon : argumentations parallèles à Besançon

Pendant que Dominique Voynet assurait que « le vote utile est celui des convictions », qu'Edouard Martin disait croire en la « remontada » et que Paulette Guinchard choisissait « sa gauche » en soutien à Benoît Hamon au Kursaal de Besançon, l'insoumis Liêm Hoang Ngoc affirmait salle Battant que « les indécis ne font pas la différence entre un social-libéral et un frondeur ».

Un peu plus de 200 personnes ont soutenu Benoît Hamon au Kursaal tandis qu'à peu près autant s'enthousiasmaient pour Jean-Luc Mélenchon à Battant. (photos Daniel Bordur)
Deux réunions de soutien le même jour à la même heure... Jeudi 13 avril, les partisans bisontins de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon n'ont pas rendu service aux hésitants. Du coup, il y avait essentiellement des convaincus pour entendre Dominique Voynet et Edouard Martin défendre le premier au Kursaal, Liêm Hoang Ngoc soutenir le second salle Battant. Les assistances étaient équivalentes, mais que le Kursaal sonnait vide avec quelque 220 à 230 personnes, tandis que la salle Battant n'avait pas assez de chaises pour que tous soient assis. Cela montrait-il des destins divergents ? A tout le moins un rapport différent entre la salle et la scène. Le public faisait face à l'estrade surplombante du Kursaal. A Battant, il entourait l'orateur quasiment de plain-pied. L'ambiance était conviviale et feutrée au Kursaal, enthousiaste et chaleureuse salle Battant... Dominique Voynet : « Ce n'est pas ce qui a été bien fait qui est en question, mais ce que nous n'avons...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !