François Sauvadet veut faire de l’aéroport de Dole-Tavaux une vitrine du low-cost

Ouvrant sa campagne régionale mardi 29 septembre à Dole, le champion de l'union UDI-LR propose aussi de confier au député européen Arnaud Danjean le pôle Europe qu'il créerait pour « ne plus laisser partir 200 millions de crédits non utilisés ». Devant 300 personnes, ses colistiers ont cogné sur les socialistes et les écologistes et exhorté les électeurs de droite à la mobilisation.

François Sauvadet, Hélène Pélissard, Jean-Philippe Lefèvre et Jean-Marie Sermier... Photos DB

L'heure est à la mobilisation à droite. Elle exhorte ses soutiens, ses militants, ses élus locaux à relayer le message. C'est la conclusion de Jean-Marie Sermier, ouvrant mardi 29 septembre à Dole, devant 300 personnes réunies au manège de Brack, le meeting de lancement de la campagne LR-UDI des élections régionales : « je vous appelle à la mobilisation générale ». Mobiliser commence manifestement par cogner sur l'adversaire. Le député-maire (LR) de Dole démarre en pilonant Marie-Guite Dufay, « prisonnière des Verts, ces spécialistes de l'écologie punitive ». Ce faisant, il reprend une expression popularisée par Ségolène Royal après le renoncement à l'éco-taxe poids-lourd au printemps 2014. Formule assez voisine, sur le fond, de l'annonce du renoncement aux avancées du Grenelle de Nicolas Sarkozy au salon de l'Agriculture 2010 : « l'environnement, ça commence à bien faire »......

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !