Eric Alauzet : une analyse « hors sujet, partielle et partiale »

Interpellé par les élus communistes de Besançon, le député EELV explique pourquoi il a refusé d'approuver le rapport de la Commission d'enquête parlementaire sur la baisse des dotations aux collectivités. Dans un texte adressé à Factuel, il indique : « c’est un sentiment de colère qui m’habite aujourd’hui, le sentiment d’avoir été trompé alors que j’ai sans doute été un des députés les plus présents aux auditions. »

Eric Alauzet : « Le manque de transparence, de clarté et de recherche de consensus aura mis les commissaires dans un piège inacceptable ».
Les conseillers municipaux communistes de Besançon ont critiqué il y a quelques jours la position d'Eric Alauzet qui a voté contre l'approbation du rapport de la Commission d'enquête parlementaire sur les conséquences de la baisse des dotations aux collectivités locales, commission dont il était secrétaire. Factuel avait publié un long article à partir de cette critique, en l'élargissant afin de lui donner une dimension concrète.Nous avions sollicité Eric Alauzet pour connaître son point de vue. Il nous a adressé un texte précis et argumenté que nous reproduisons ci-dessous. On notera qu'il s'en tient au débat parlementaire, à l'organisation des débats de la commission, et n'entre pas dans des considérations relatives à la politique locale bisontine.

 

A propos du rapport sur les conséquences de la baisse des dotations et du refus de la commission de publier ce rapport : « Le piège s’est refermé ». L'Assemblée...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !