Enfin keynésiens !

C'est drôle comme les keynésiens sont finalement dans l'opposition. Quelle qu'elle soit, on dirait. Enfin, l'opposition républicaine, celle qui ne fait pas que dans la démagogie. Quoique. Maintenant que la gauche, enfin le PS, est aux affaires...

C'est drôle comme les keynésiens sont finalement dans l'opposition. Quelle qu'elle soit, on dirait. Enfin, l'opposition républicaine, celle qui ne fait pas que dans la démagogie. Quoique. Maintenant que la gauche, enfin le PS, est aux affaires nationales, en plus des affaires régionales et départementales en Franche-Comté, l'opposition réclame davantage d'investissements pour soutenir l'activité et les entreprises locales. C'est de bonne guerre quand on est minoritaire, c'est arrivé à la gauche quand la droite serrait les boulons.Les opposants locaux ne sont cependant pas keynésiens jusqu'au bout car ils réclament parallèlement une rigueur accrue en matière de ressources humaines, autrement dit, ils veulent une RGPP régionale, départementale, municipale... En fait, une réforme de l'Etat où, à tous les niveaux, on ne remplace pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Et les majorités de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !