Élections régionales et départementales : expérimentations avant 2022

Les scrutins des 20 et 27 juin ont jusque là été éclipsés par la situation sanitaire qui sature l'espace médiatique depuis plus d'un an. Si vous avez loupé des épisodes, rappelons que le Conseil régional traite des transports, gère les aides européennes, s'occupe des lycées et de formation professionnelle, d'économie, d'agriculture, d'environnement... Quant aux départements, ils ont notamment en charge une grande part de l'action sociale (enfance, personnes âgées, aide personnalisée à l'autonomie), les collèges, les routes départementales...

Sept listes sont en lice pour le scrutin régional. La présidente sortante, la bisontine Marie-Guite Dufay (PS) brigue un nouveau mandat à 72 ans, avec une configuration politique différente de 2015 : elle garde le soutien du PRG, obtient celui du PCF, mais perd CAP 21 (qui rejoint EELV), les sept élus de la GRS (qui rallient Le Temps des cerises) et ceux ayant rejoint LREM en cours de mandat.

L'alliance LR-UDI dirigée par le maire de Chalon-sur-Saône Gilles Platret (LR) et le député du Jura Jean-Marie Sermier (LR) connaît quelques turbulences depuis l'annonce du ralliement de Pascal Lepetit (Debout la France) qui sera tête de liste dans la Nièvre. Le leader sortant de l'union de la droite et du centre, François Sauvadet (UDI) a critiqué vivement ce rapprochement avec le parti de Nicolas Dupont-Aignan qui avait soutenu Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de 2017. Le député Michel Zumkeller (UDI) s'est contenté de...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !