« Ce qui provoque les révolutions, c’est l’avidité, l’attaque de trop… »

« Ce ne sont pas les élections qui changent les choses, mais elles sont l'occasion de se regrouper autour d'un programme et d'un drapeau », dit Claire Rocher, infirmière hospitalière et tête de liste aux régionales, lors de la fête de Lutte ouvrière à Besançon pour le lancement de la campagne en compagnie de la porte-parole nationale Nathalie Arthaud et de Michel Treppo, tête de liste dans le Doubs.

lo-lenine

« Si on fait un score plus haut que d'habitude, on va nous regarder autrement ». Ouvrier chez Peugeot, Michel Treppo est un candidat qui a la foi. Tête de liste départementale dans le Doubs pour Lutte ouvrière, l'un des partis se revendiquant de Léon Trotsky, il répond à une question venue de la salle sur la manière de construire l'unité des travailleurs : « En 20 ans, je n'ai pas connu de grève, seulement des débrayages de deux ou trois heures, mais j'y crois. J'y croirai jusqu'à ce qu'on foute en l'air ce système ». Il y a de l'émotion et de la colère contenue dans sa voix qui monte sur la fin de la phrase. De la révolte intacte. La salle applaudit avec enthousiasme, ferveur. Ils sont comme ça, les militants LO. La fierté ouvrière chevillée au corps, mais aussi l'esprit dans les livres des révolutionnaires. « Des camarades de LO m'ont ouvert les oeillères et vingt ans après,...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !