Ça bouge à gauche du PS dans le Jura

L'initiative « Appel pour une majorité citoyenne » est en train d'embarquer cinq partis politiques (EELV, PG, PCF, NPA, Nouvelle Donne) et des personnes engagés mais non encartées. Les candidats aux élections départementales doivent être désignés par des assemblées citoyennes dans un tiers des 17 cantons du département.

m-od-mainguet

L'initiative part du monde rural et vient de loin. De plusieurs endroits, d'expériences militantes ou associatives variées, de patientes constructions de réseaux. Leur point commun est une rupture politique, une volonté d'envisager l'engagement public sous l'angle coopératif, un ancrage territorial quotidien.   

Les uns s'appellent « majorité citoyenne », d'autres parlent de « dynamique citoyenne » ou de « mouvement citoyen ». Ils lancent des appels, les discutent, les amendent, les corrigent. En tatonnant, ils mettent au point - passionnément - des principes de fonctionnement, de prise de décision, mettent à distance les appareils politiques sans pour autant refuser le soutien des partis tout en s'en méfiant. 

Le redécoupage cantonal a accéléré des processus, élargi les territoires d'élection à une dimension toujours humaine, mais moins personnelle, davantage...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !