Besançon prépare la « fête à Macron »

La campagne victorieuse d'il y a un an est une histoire ancienne. Quatre vingt personnes ont constitué un comité local pour gâcher l'anniversaire de l'élection du locataire de l'Elysée en projetant plusieurs initiatives d'ici le 5 mai pour préparer un événement local festif tout en cherchant à cultiver le lien avec les mouvements sociaux.

campagnemacron

Ils et elles étaient un peu plus de quatre vingt, jeudi 12 avril, à s'être rendu au rendez-vous initié lors du festival du Tourmentin et relayé par Vélocampus, des militants de certains groupes d'appui bisontins de La France insoumise, de la Gauche alternative ,sur le square du parc Micaud pour préparer le Fête à Macron. Cette initiative ironique et politique du député François Ruffin (LFI) vise à dire « stop » ou « ça suffit » au président élu « par effraction » il y a bientôt un an. Il y a aussi des militants d'Alternatiba, des associatifs, des syndicalistes, pas mal de gens non encartés. Tous en ont marre des réformes libérales.

Un rapide tour de parole donne le ton. « On nous enfume avec des problèmes qui n'en sont pas », dit l'insoumis Stéphane. « Il faut défendre les services publics », dit Sylvie de Génération.s. « Il faut se regrouper contre les attaques sociales et environnementales », ajoute la trotskyste Rachel. Une...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !