Besançon : les soutiens de Benoît Hamon sur un petit nuage

Favori du second tour de la primaire, l'ancien ministre de l'Éducation nationale a redonné espoir aux militants de la gauche du PS. Ils voient revenir des anciens adhérents et espèrent une dynamique : « grâce à lui, la campagne ne se fera pas sur des sujets identitaires, on ne nous imposera pas les thèmes de la droite ou de l'extrême-droite ». L'union Hamon-Montebourg se fait naturellement dans le Doubs et le Jura.

bh

Les soutiens de Benoît Hamon sont-ils sur un nuage ? La question se pose quand on les entend chanter les louanges du favori du second tour de la primaire socialiste. Réunis jeudi soir au siège bisontin du PS pour suivre notamment le meeting de Montreuil, ils mettent également en scène la reconquête du parti par la frange ancrée à gauche de son électorat. A entendre Alexandre Cheval, de la section de Quingey, c'est ce qu'ont permis les orientations portées par le candidat : « Des anciens adhérents qui étaient partis après le référendum nous ont donné un coup de main pour la campagne, se sont reconnus dans les valeurs de Benoît Hamon : de gauche et modernes. » 

La benjamine du conseil régional, Elise Aebisher, confirme : « On a senti la même chose sur Besançon. » Théo est dans le même esprit : « J'avais quitté le PS et le MJS, et me revoilà... Quand j'ai lu le programme, c'était ce que j'attendais. Et j'ai pris plaisir à faire campagne......

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !