Besançon : la SAIEMB-Logement réclame en justice deux millions d’euros à une agence immobilière

Propriétaire de 2400 logements, cette société d'économie mixte contrôlée par la ville vit des moments difficiles. Le conseil municipal lui a fait une avance d'un million en juin dernier, la vacance locative est élevée, et la curieuse agence qui gère la location de ses logements étudiants ne la paie plus, ou mal, depuis quelques années.

Danièle Poissenot (au centre) lors d'une visite de Planoise avec Jean-Louis Fousseret. (Photo d'archives DB)

Société d'économie mixte contrôlée par la ville de Besançon, la SAIEMB-Logement estime que l'association ALOESAssociation du logement offre pour études supérieures à qui elle avait confié en 1987 un mandat de gestion de ses quelque 430 logements pour étudiants répartis dans quatre immeubles à la Bouloie et près du lycée Jules-Haag, lui doit plus d'un million d'euros. Voire deux millions en tenant compte de provisions pour charges, appelées mais correspondant à des dépenses non encore intervenues. Pour son directeur général délégué, Thierry Verrier, tout se passait normalement jusqu'il y a trois ou quatre ans : ALOES reversait à la SAIEMB-Logement les loyers qu'elle encaissait, mais depuis, ces loyers « n'étaient plus payés, ou partiellement payés ».

Factuel.info a contacté Olivier Bernard qui n'a pas encore retourné notre demande d'entretien. Cet article sera, le cas échéant, complété de ses propos.

L'affaire est compliquée...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !