Besançon : la défection des quartiers populaires pour la gauche teintée de vert…

La Boucle, Battant, des ilots ici et là Palente, Montrapon ou aux Chaprais ont permis à la coalition vert-rose-rouge de garder la principale ville comtoise à gauche. L'abstention massive à Planoise, Rosemont et dans d'autres quartiers jadis votant à gauche aura donné quelques frayeurs pendant le dépouillement aux partisans d'Anne Vignot, élue avec 11.145 voix. L'abstention est passée depuis 2014 de près de 30.000 électeurs sur 69.143 à plus de 40.000 sur 66.725…

img_20200626_170622

Nous évoquions au lendemain du premier tour quelques chiffres illustrant la catastrophe démocratique à Besançon, non qu'elle soit propre à la ville tant l'abstention est devenue majoritaire quasiment partout. Nous soulignions alors que seuls deux bureaux de vote sur 67 avaient connu plus de votants que d'abstentionnistes. Cette fois, avec 235 électeurs de plus que le 15 mars, soit 0,35% de mieux, on en compte quatre, le meilleur taux de participation se situant au bureau 505 de l'école d'Helvétie, historiquement l'un des plus à droite de Besançon, où l'on enregistre une augmentation du nombre de votants de 6,5 points et le meilleur score de Ludovic Fagaut qui y obtient 55,5%.   

A l'opposé, les bureaux Ile-de-France et Picardie, à Planoise, qui s'étaient mobilisés le moins (18,5% de votants) le 15 mars, sont passés cette fois à moins de 18%… Ludovic Fagaut y est en tête avec 53% des exprimés, mais seulement 8,7% des inscrits. Planoise a...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !