Besançon : Jean-Louis Fousseret peut-il finir son mandat ?

La question est légitime dès lors que le maire LREM (ex PS) a été mis pour la seconde fois en minorité par la majorité de gauche de la majorité municipale. Il faut la relativiser car il ne s'agit que de motions, mais que se passerait-il si les interférences avec la politique nationale remettaient en cause le programme de 2014 ? Les avis sont partagés... Réponse lors du vote du budget ?

jlf

La situation politique est inédite à Besançon. Lors des deux derniers conseils municipaux, le 22 juin et le 14 septembre, le maire Jean-Louis Fousseret, macroniste de la première heure, a été mis en minorité par sa propre majorité ! Ses anciens camarades des partis de gauche (PS, PCF, EELV) lui ont infligé une défaite politique par 25 voix contre 16. Si quelques absents avaient été là, ça aurait probablement fait 27 à 19.

S'il a peu apprécié le camouflet, il faut cependant le relativiser. Les macronistes, rejoints sur ce vote le 14 septembre par les centristes, n'ont été battus que sur des motions, pas sur des délibérations. La différence est importante : les délibérations engagent la ville. Elles sont la traduction en actes de politiques établies par les élus de la majorité municipale dont la mise en oeuvre se débat à huis-clos avant leur présentation au conseil. Les motions sont des vœux, autrement dit des positions de principe. Elles...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !