150 Bisontins dans le cortège parisien du Front de gauche

Les Franc-Comtois ont pris moins de bus que prévu pour venir participer à la marche du Front de gauche. Ils ont défilé pendant cinq heures « contre la finance et l'austérité » de Bastille à la place de la Nation.

Marche citoyenne du Front de gauche. Photo RV

Dimanche, départ 7h place Battant à Besançon. Deux bus au lieu que trois, quelques absents de dernière minute. L'enthousiasme ne manque pas, la conviction de faire force pour «marcher vers une 6ème république» à Paris non plus. Militants du Parti de Gauche, du Parti communiste, citoyens engagés «de la gauche anti-libérale» prennent places comme à Lons, Dole et Héricourt.«C'est le premier anniversaire du départ de Nicolas Sarkozy, personne ici ne le regrette, mais la même politique d'austérité est poursuivie», observe Benoît qui a organisé cette «marche citoyenne» depuis la capitale franc-comtoise. Les propos des dirigeants du PS sur le «risque Front national» à cause d'une division entretenue par le Front de Gauche choquent : «c'est l'austérité, les affaires DSK, Cahuzac qui éloignent le peuple de la classe politique, de l'oligarchie. Le Front de Gauche a un...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !