Rythmes scolaires : Besançon attendra la rentrée 2014

« Il est préférable d'attendre la rentrée 2014 ». C'est ainsi que Jean-Louis Fousseret conclut une déclaration commencée par un hommage à la réforme de Vincent Peillon sur les rythmes scolaires à l'école primaire en ouverture du conseil municipal de Besançon, mardi soir : « Je suis totalement d'accord avec cette réforme, elle était attendue, nous avons la volonté de la faire ».

Jean-Louis Fousseret

« Il est préférable d'attendre la rentrée 2014 ». C'est ainsi que Jean-Louis Fousseret conclut une déclaration commencée par un hommage à la réforme de Vincent Peillon sur les rythmes scolaires à l'école primaire en ouverture du conseil municipal de Besançon, mardi soir : « Je suis totalement d'accord avec cette réforme, elle était attendue, nous avons la volonté de la faire ». Il explique que de nombreuses réunions se sont tenues ces dernières semaines dont il tire la conviction qu'une « majorité » d'acteurs de l'éducation y est également favorable tout en considérant que sa mise en oeuvre aurait été « difficile » à la prochaine rentrée. Le maire de Besançon ajoute qu'il ne s'agit « pas de reculer pour mieux sauter » et qu'il entend s'engager « dès avril » dans un intense travail de préparation pour que le « projet éducatif...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !