Cotisation foncière des entreprise : le Grand Dole corrige son erreur

« On a fait une erreur... Même mon coiffeur m'a dit "Claude, qu'est-ce que t'as fait ?" Il a retiré l'affiche de sa vitrine quand je lui ai dit qu'on allait corriger ». Claude Chalon, le président de la CAGD, la communauté d'agglomération du grand Dole, fait dans la contrition mais pas la pénitence. Pas question de se mettre la corde au cou. L'erreur qu'il admet a été comise par tous.

« On a fait une erreur... Même mon coiffeur m'a dit "Claude, qu'est-ce que t'as fait ?" Il a retiré l'affiche de sa vitrine quand je lui ai dit qu'on allait corriger ». Claude Chalon, le président de la CAGD, la communauté d'agglomération du grand Dole, fait dans la contrition mais pas la pénitence. Pas question de se mettre la corde au cou. L'erreur qu'il admet a été commise par tous. Par lui bien sûr, mais aussi par ses services, par l'assemblée unanime, mais pas seulement. Elle a aussi été commise dans tout le pays et personne n'y a rien vu tant que les commerçants, artisans et petits patrons n'ont pas reçu leur avis d'imposition. La cotisation foncière des entreprises, qui a remplacé la taxe professionnelle en 2010, a augmenté pour certains dans des proportions pouvant aller jusqu'à cinq ou dix fois plus entre 2011 et 2012. A l'agglo doloise comme ailleurs, de Montpellier à...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !