Besançon : le vote du budget, c’est maintenant

La session budgétaire, à partir de 17 heures, devrait donner lieu ce lundi à un débat gauche-droite, ou plutôt majorité-opposition assez classique, autour de la rigueur décidée par le gouvernement qui contraint les finances locales. Mais grâce à l'activité soutenue du bâtiment, les recettes fiscales sont prévues en plus forte augmentation que la hausse des bases alors que les taux ne bougent pas.

besancon-citadelle
Le conseil municipal est  retransmis en vidéo en direct ici.

324 millions d'euros au lieu de 333 l'an dernier. Le budget primitif 2013 peut paraître trompeur si l'on s'en tient à ces deux chiffres. Pour leur donner un peu plus de réalité, il faut soustraire les reports d'investissement de l'année précédente (42,7 millions cette année, 44 millions en 2012) et la « gestion active de la dette », autrement dit les remboursements anticipés et/ou renégociés et les mouvements de compte (25,8 millions cette année, 42 millions en 2012). Il faut donc retenir un chiffre de 255,9 millions, en augmentation de 8,8 millions (+3,6%). Cette hausse est essentiellement due au doublement du budget chauffage urbain (de 7,1 à 15,2 millions) en raison du lancement de la chaufferie bois Mallarmé et de la nouvelle chaufferie de Planoise, destinée aux Hauts du Chazal et à Témis-Santé. Les budgets de l'eau et de l'assainissement...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Si vous possédez un abonnement, connectez-vous :

Pourquoi Factuel Info est payant ?

  1. C'est un journal sans publicités, indépendant des pouvoirs économiques, etc...
  2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier
  3. C'est un journal participatif En savoir plus
Voir nos offres d’abonnements

Newsletter

Lisez la Lettre de Factuel

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !