Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

note de lecture

/ Daniel Bordür

La biographie que le journaliste Joël Mamet consacre au plus connu des porte-parole du grand conflit social chez Lip (1973-1976) dresse un portrait riche et sensible d'un des Bisontins les plus connus des 50 dernières années. Un livre important qui tente d'établir les liens entre une enfance compliquée, une vie professionnelle accomplie, un engagement syndical et citoyen hors du commun. 

Lutopik, clap de fin

note de lecture

Vendredi 9 novembre 2018

/ La rédaction

Le vingtième numéro de ce « magazine des luttes et des utopies », un trimestriel national fabriqué et réalisé depuis un petit village du Doubs, est aussi le dernier. Avec notamment un copieux et judicieux dossier sur les services publics...

/ Daniel Bordür

Basée dans le Haut-Jura, cette publication semestrielle de critique sociale défend un point de vue libertaire et situationniste par la nouvelle, la poésie, l'analyse ou l'entretien. Son numéro 7 présente la Déclaration de Comilla, inédite en français. C'est un manifeste féministe international dénonçant dès 1989 « l'ingénierie génétique et reproductive » : une critique de gauche de la PMA et de la GPA...

/ Ilian Karst

Le démographe Nicolas Bourgoin, enseignant-chercheur à Besançon, publie une fiction dont le héros, jeune militant communiste au tournant des années 1980, s'engage avec quelques proches dans une voie sans issue. Va-t-il franchir le pas du terrorisme ? Un thriller plaisant qui articule politique, sociologie et libération des mœurs.

/ Daniel Bordür

Publié grâce à un financement participatif, le premier roman de ce Bisontin, Le pays où les vaches n'avaient pas de queue, est un polar situé dans un univers bouleversé par l'extraction du gaz de schiste par fracturation hydraulique au nord des USA. Écolo et sentimental, social et bien tourné, critique et jubilatoire.

Pages