Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Société civile

Le Franois. Les militants jurassiens d'Attac répètent une saynète théâtralisée qu'on verra dans les prochaines semaines lors d'actions menées dans le cadre de la campagne « rendez l'argent ». (Photo Daniel Bordur)

/ Daniel Bordür

L'association d'éducation populaire qui inspire largement les partis de gauche est dynamique dans le Jura, va à un « petit rythme » à Besançon, est « morte ou en sommeil » ailleurs dans la région. Pas simple dans ces conditions de faire vivre les campagnes nationales sur l'urgence climatique, la loi travail, « rendez l'argent » ou les traités Tafta-Ceta...

/ Daniel Bordür

C'est moins que pour les manifestations de 2002, mais en quinze ans la banalisation de l'extrême-droite par les grands médias et des politiciens reprenant des pans de son programme a fait son œuvre. Les manifestants ne savaient pas que Marine Le Pen allait quasiment se « rediaboliser » lors du débat télévisé quelques heures plus tard face à Emmanuel Macron...

Serge Grass a saisi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique et le Parquet national financier à propos du patrimoine d'Emmanuel Macron (photo Daniel Bordur)

/ Daniel Bordür

Serge Grass (photo) et Jean-Philippe Allenbach sont, avec l'Alsacien Paul Mumbach, à l'origine de la saisine de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, puis du Parquet national financier. Ils estiment qu'il y a « une anomalie entre le patrimoine et les revenus » du candidat d'En Marche. L'association Anticor a, à son tour, saisi mardi, la HATVP.

/ Daniel Bordür

Et si les sept candidats de la Belle Alliance populaire étaient comme les Sept nains, des personnages secondaires ? On n'en est pas là, mais le débat sur comment sortir la gauche du désarroi, à Besançon, a réuni un éventail de positions beaucoup plus large que le processus de sélection du candidat socialiste...

/ Daniel Bordür

A l'occasion de l'université d'été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale, co-organisée par Attac du 6 au 9 juillet à Besançon où plus de 800 militants sont attendus, Factuel.info a choisi de donner un coup de projecteur sur l'un des douze modules de formation, celui consacré à la décroissance, préparé par Le Jurassien Vincent Bruyère.

Pages