Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Société civile

Lundi 11 février 2019 / Daniel Bordür

Pas toujours très loin des Gilets jaunes qui manifestent dans les villes, des Gilets jaunes restent sur les axes routiers, voire s'y installent dans la durée. Factuel était samedi 9 février dans l'après-midi à Poligny où plusieurs dizaines de personnes participent à leur façon au mouvement social.

Lundi 11 février 2019 / Toufik-de-Planoise

Partis du centre-ville, 800 Gilets jaunes ont rejoint en cortège Palente et tenté de bloquer le centre commercial Carrefour de Chalezeule. Une figure du mouvement, militant syndical FO, a reçu une lettre du préfet lui annonçant le considérer comme un meneur. Ce dernier estime que c'est de l'intimidation et qu'il n'y a pas de chef...

Accès libre

Mardi 5 février 2019 / Daniel Bordür

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en Franche-Comté à l'appel de Gilets jaunes et de plusieurs syndicats, Dole ayant la plus forte affluence. Parti du siège régional du Medef, le défilé de Besançon s'est scindé, la CGT s'arrêtant au bout d'une heure et demi. Plusieurs centaines de personnes ont encore marché trois heures, faisant halte devant des lieux de pouvoir économique et politique.

Accès libre

Mercredi 23 janvier 2019 / Daniel Bordür

Environ 200 personnes ont assisté mardi 22 janvier à Busy à une réunion de Gilets jaunes de l'agglomération de Besançon que plus de 8400 internautes ont suivie. Après un long débat sur la déclaration de manifester, il a notamment été question de convergences avec les Blouses blanches dès vendredi 25 et d'un appel aux Unions locales des syndicats.

Accès libre

Mercredi 23 janvier 2019 / Toufik-de-Planoise

L'interpellation d'un activiste bisontin dit Sanglier, soupçonné d'avoir participé au saccage de l'Arc de triomphe, ou la présence dans les cortèges et sur certains ronds-points de quelques nostalgiques du nazisme ou de proches de Soral et Dieudonné, ne doit pas faire oublier que personne ou presque ne sait qui ils sont. Et quand ils sortent du bois, ils sont rarement bienvenus. 

Pages