Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Partis

/ Daniel Bordür

La militante altermondialiste du Haut-Doubs aurait pu être élue députée européenne sans le fiasco électoral de la France insoumise il y a un mois. Proche de Clémentine Autain dont elle a signé l'Appel pour un big-bang à gauche, elle répond aux questions de Factuel sur son analyse de la situation du mouvement dont elle récuse le positionnement à l'extrême-gauche : « Le programme de LFI est à droite du programme de Mitterrand en 1981… »

/ Daniel Bordür

L'ancienne députée aujourd'hui militante à Génération.s, a écrit le 11 juin aux partis de gauche pour proposer sa candidature à la tête d'une liste d'union, se présentant comme à même de fédérer. Trois jours plus tard, elle la retirait. Son texte propose quelques propositions parmi lesquelles la gratuité des transports scolaires ou la diminution de moitié de l'indemnité de maire.

/ Daniel Bordür

L'adjoint à l'urbanisme de Besançon, tête de file du PS qui a interrompu les discussions avec le reste de la gauche, souhaite des clarifications sur la forme et le fond. Par exemple sur la double fonction de maire et président de l'agglo, ou encore sur l'économie ou l'évolution des Vaîtes…

/ Daniel Bordür

Le PS a « interrompu » les discussions avec EELV et le PCF dans la perspectives des élections municipales de 2020, tandis que Barbara Romagnan proposait de « fédérer » tout le monde avant de se raviser devant le scepticisme suscité. 

L'éphémère proposition de Barbara Romagnan, lire ici
Nicolas Bodin (PS) : « il faut entrer en campagne », lire .
Anne Vignot (EELV) : « c'est encore difficile d'être derrière une écologiste », lire ici.
Thibaut Bize (PCF) : « le PS bloque sur la gratuité des transports », lire .

/ Daniel Bordür

L'association qui semble porter l'ambition d'Alexandra Cordier au sein de LREM en vue des municipales bisontines devrait sortir des questions de pure forme et présenter ses « propositions phares » après avoir auditionné ou rencontré 110 personnes. Son président Serge Bianconi explique que ce travail a été préparé avec Jean-Louis Fousseret, Myriam Lemercier, Guéric Chalnot et quelques autres.

Pages