Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Musique

Vox Belarus, chœur slave

rencontre

Jeudi 25 juillet 2019
Les hommes en chasubles noires interprètent des chants de la liturgie orthodoxe.

/ Danièle Secrétant

Vox Belarus, un chœur d'hommes venus de Minsk, a allumé le feu dans la petite église de Pirey. Entre chants liturgiques orthodoxes et chants populaires slaves, une très belle soirée. À une technique vocale parfaite, travaillée depuis de longues années, Vox Belarus ajoute ce supplément d’âme qui fait que, croyants ou incroyants, on ne peut que s’incliner devant tant de beauté. Celles des chants religieux orthodoxes, celle des voix des quatre ténors, des deux barytons, des deux basses, celle de la voix de Vox Belarus.

Accès libre

/ Sonia Pignet

Mardi au Sénacle, les Kesaj Tchavé se sont arrêtés le temps d’une représentation pour le public bisontin, invités par Radio Sud et l’association Espoir et fraternité tziganes de Franche-Comté. Sur scène, 27 jeunes Roms slovaques ont chanté et dansé avec une indéniable énergie, menés par le non moins énergique joueur de balalaïka Ivan Akimov. Voilà 20 ans que ce dernier consacre sa vie à ces jeunes tsiganes, pour qui il a notamment créé un lycée dans sa région des Tatras en Slovaquie.

/ Michèle Tatu

Le Festival du Bitume et des plumes anime le quartier Citadelle Tarragnoz de Besançon. La cinquième édition, de la programmation aux cuisines, déborde sur les alentours, songe à se professionnaliser… Au menu du 5 au 7 octobre le Théâtre de L'Unité, Gravitation, la Compagnie Non Négociable... et plein d'autres.

/ Daniel Bordür

Ney, près de Champagnole, accueille les 14 et 15 juillet la septième édition d'une manifestation culturelle, associative et paysanne sentant bon les alternatives concrètes. Stéphane Leng, animateur du collectif Citoyens résistants et élu local, revient sur son origine : une lutte, perdue, contre l'étalement urbain et commercial.

/ Danièle Secrétant

Le dernier des trois disques des Chansons de la mémoire ouvrière vient de sortir. Leur écoute plonge dans l’univers d’Eugène Sue, de Zola, du Victor Hugo des Misérables, mais aussi d'Eugène Potier, Brel et de nombreux inconnus ayant publié, parfois sous pseudonymes, dans le Jura socialiste au tournant des 19e et 20e siècles…

Accès libre

/ Daniel Bordür

Habitué du Festival de Caves, cet artiste lyonnais est dans deux spectacles de l'édition 2018 qui dure jusqu'à la fin du mois de juin. On l'avait apprécié dans Charly Chanteur et Amours de loin avec Léopoldine Hummel. Il va plus loin dans Les Garçons ne pleurent pas. Et s'attaque à Shakespeare avec Juliette...

Pages