Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Idéologie

/ Daniel Bordür

Le revenu universel est-il une utopie ou un projet ? Éditorialiste au magazine Alternatives économiques, Phlilippe Frémeaux pense à rebours de l'idée selon laquelle la fin du travail serait lié à la révolution numérique, mais aussi de la conception libertarienne d'un revenu universel versé pour solde de tout compte en remplacement de toutes les allocations et minimas sociaux, il estime que « le financement du revenu universel doit être associé à une réforme profonde de la fiscalité des revenus du travail et du capital ».

/ Daniel Bordür

C'est l'ambition de l'association Utopies et Alternatives aujourd'hui qui vient de se créer à Besançon. Elle entend prolonger les travaux et réflexions issus de l'association Pour une ville de nouvelle mesure qui anticipait dans les années 1980 les coopérations intercommunales et le bouleversement des techniques de communication.

/ Daniel Bordür

Ah la gauche ! On l'a présentée morte, mais elle parle, analyse, débat, s'interroge, se déchire... En fait, la politique, en démocratie, c'est assumer les conflits pour tenter de les dépasser. De ce point de vue, il n'y pas de raison de désespérer, mais la route est longue à écouter des insoumis et un débat de l'Espace politique d'innovation... où le rapport à Mélenchon, qu'on l'apprécie ou pas, est central.

/ Daniel Bordür

Et si les sept candidats de la Belle Alliance populaire étaient comme les Sept nains, des personnages secondaires ? On n'en est pas là, mais le débat sur comment sortir la gauche du désarroi, à Besançon, a réuni un éventail de positions beaucoup plus large que le processus de sélection du candidat socialiste...

/ Daniel Bordür

Dix ans après Le Vent se lève, la seconde Palme d'or de Ken Loach au festival de Cannes est un film réalisé sous le coup d'une juste colère contre l'humiliation réservée aux pauvres par une bureaucratie plus kafkaïenne que jamais, s'appuyant sur le numérique et l'injoignabilité des décisionnaires.

Pages