Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Idéologie

/ La rédaction

Lors d’une conférence que Factuel.info avait organisée en partenariat avec Radio BIP le 27 février, Raphaël Kempf, avocat pénaliste, était revenu sur l’histoire des lois scélérates adoptées en France en 1893 et 1894. Dans son ouvrage Ennemis d’État, les lois scélérates des anarchistes aux terroristes, il retrace les effets de ces lois adoptées après une vague d’attentats terroristes et qui visent, non pas les poseurs de bombes, mais la propagande, la liberté d’expression et celle de la presse. Nous avons retranscrit ces propos, qui résonnent d’une manière particulière aujourd’hui.

Accès libre

/ Danièle Secrétant

Il nous reste peut-être une dizaine d'années pour agir de façon drastique, si nous voulons sauver la planète qui nous porte, si nous voulons sauver l'Humanité. Dominique Bourg, philosophe, fait un retour sur les raisons historiques, sociales, politiques, économiques... qui nous conduisent à notre perte, à notre autodestruction. Il ne fait pas que constater. 35 propositions d'action élaborées avec 6 autres chercheurs nous sont faites. Dont beaucoup sont radicales, en réponse à la radicalité de la catastrophe annoncée.

/

Deux chroniqueurs de Factuel ont lu la revue Front populaire créée cet été par le philosophe Michel Onfray qui défend l'union des souverainistes de gauche et de droite. Une publication qui « bouscule le prêt à penser » et « invite à réfléchir » pour Danièle Secrétant qui avoue cependant sa « surprise » d'y voir des publicités pour Valeurs actuelles et Causeur. Un « déversoir des remugles de la fachosphère » pour Georges Ubbiali qui estime qu'il s'agit de « préparer la voie à la constitution de l’arc de cercle autour de la candidature de Marine le Pen ».

/ Georges Ubbiali

Vingt ans ! C’est le temps qu’il a fallu pour que la thèse qui est à l’origine de ce document soit transformée en livre ! Ouvriers et mouvement ouvrier dans le Doubs. De la première guerre mondiale au début des années 1950, l’épais ouvrage signé Claude Cuenot devrait recevoir un accueil et un lectorat large, car il est la première synthèse systématique sur la question du mouvement ouvrier dans le département.

/ Toufik-de-Planoise

Si la dotation de drones policiers n’est encore qu’un vague projet, des tests réalisés le 6 mai dernier à Besançon posent question. Le commissariat local est resté peu loquace à ce sujet, mais tente de rassurer. Juristes, associations, figures syndicales, et partis politiques craignent à terme une utilisation dans le cadre de mouvements sociaux et une extension du contrôle et de la surveillance des individus.

/ Daniel Bordür

A l'appel de gilets jaunes et de militants de gauche, une trentaine de personnes se sont retrouvées en trois points de la ville alors que les rassemblements revendicatifs ont été interdits la veille… Un collectif citoyen, le PCF, EELV et ATTAC estiment que « la position du préfet pose la question des conditions de la reprise d'une vie démocratique normale ». A Dole, une trentaine de personnes se sont réunies devant l'hôpital.

/ Daniel Bordür

La Ligue des droits de l'homme avait formé un recours contre un arrêté du préfet du Jura interdisant l'accès aux forêts et sentiers de randonnée… Il en a pris un second qui précise qu'on peut y aller dans un rayon d'un kilomètre du domicile. « Légal et totalement inutile », réagit Evelyne Sire-Marin, magistrat et conseillère juridique de la LDH qui évoque également d'autres décisions « baroques » ou l'usage « disproportionné » des drones, et s'inquiète des « mesures exceptionnelles sans aucun contre-pouvoir ».

/ Daniel Bordür

L'étudiant en droit tête de liste de l'Union estudiante de l'université de Franche-Comté et deux de ses colistiers sont candidats aux municipales à Besançon sur la liste RN de Jacques Ricciardetti. Cette liste étudiante compte également une candidate figurant en quatrième position sur la liste de Jean-Philippe Allenbach et un candidat sur celle d'Eric Alauzet…

/ Guillaume Clerc

Pour son grand meeting, Anne Vignot a invité les chefs de file des partis de sa coalition pour célébrer cette large union, plutôt rare, des écologistes et de plusieurs forces de gauche aux municipales de Besançon. Julien Bayou de EELV, Olivier Faure du PS, Pierre Laurent du PCF et Sophie Taillé-Polian pour Génération. s sont venus soutenir « ce laboratoire nouveau », qui a su « mettre en harmonie le social et l’écologie. » Sans parvenir à véritablement galvaniser son auditoire, elle a su s’imposer comme la favorite et la rassembleuse de ce scrutin en attaquant ses principaux adversaires : la droite et LREM.

/ Danièle Secrétant

Au terme d'une enquête de cinq années menée dans les quartiers, en Syrie et dans les prisons, Hugo Micheron livre une analyse du phénomène jihadiste, en France tout particulièrement. Son travail s'appuie, entre autres, sur des entretiens menés auprès de quatre-vingt terroristes incarcérés. Il montre la cécité dont ont fait preuve les pouvoirs publics, les partis politiques… Il tord le cou à un certain nombre d'interprétations sur les causes, l'ampleur et la gravité du problème posé par les islamistes. Si le diagnostic est bien posé, mieux posé, sans doute peut-on encore éviter d'autres catastrophes. 

Accès libre

Pages