Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

histoire

/ Michèle Tatu

Une projection exceptionnelle de Cheminots a lieu vendredi 27 avril à 20h30 au Victor-Hugo à Besançon, en présence de Sébastien Jousse, coréalisateur du film. Un film d’une actualité brûlante qui puise dans le regard des travailleurs d'aujourd'hui sur l'ouverture à la concurrence, mais aussi dans la mémoire, les voix de Ken Loach et Raymond Aubrac...

Accès libre

/ Martine Chevillard

En 1871, durant la Commune de Paris, Gustave Courbet préside la Fédération des artistes qui défend un programme révolutionnaire : la culture doit être indépendante du pouvoir, accessible à tous, ne pas être une marchandise... Le musée Courbet d’ Ornans témoigne de cet « essai de refondation » en montrant de nombreuses oeuvres (ci-contre La Guerre civile de Manet) et documents jusqu'au 24 avril 2018

Accès libre

/ Daniel Bordür

Après Les Jours heureux et La Sociale, Gilles Perret signe un film tourné de l'intérieur de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon. Riche en émotions, il montre comment a été vécu l'espoir de la qualification pour le second tour et analysée la situation politique. Projeté en avant-première à Poligny devant 120 spectateurs, il sort en salle le 21 février. 

/ Daniel Bordür

Ce spectacle construit à partir des lettres et poèmes écrits de sa caserne par Guillaume Apollinaire à son amante Louise de Coligny-Châtillon, est porté par une remarquable Moana Ferré (photo). La dernière mise en scène du Jurassien Christian Pageault propose un étonnant glissement progressif vers l'émotion totale.

/ Daniel Bordür

La friche industrielle faisait tâche depuis la fermeture de 1983 pour cause de délocalisation. Propriétaire après un long combat judiciaire, la ville de Besançon a lancé mardi la démolition qui doit déboucher sur un parc urbain en 2019. Une dizaine d'anciens ouvriers, maintenant retraités, avaient amené des photos de luttes...

 

/ Daniel Bordür

Fait prisonnier de guerre par les Allemands le 16 juin 1940, le Bisontin Maurice Pepe a payé, comme 22.000 soldats français et belges, ses tentatives d'évasion d'une déportation en Ukraine. A 98 ans, il est l'un des huit témoins d'un documentaire sur cette page oubliée de la Seconde guerre mondiale programmé jeudi 9 février sur France 3 (puis le 25/02 à 2h25). Il fut aussi, avant et après la guerre, un militant du mouvement ouvrier.

/ Daniel Bordür

Le candidat du FPÖ a perdu l'élection présidentielle. Il s'était prononcé en 2015 pour le retour du Tyrol du Sud, italien depuis 1919, dans le giron autrichien. Cela ouvrait la boîte de Pandore des nationalismes en Europe, craint l'historien bisontin qui a publié en 2013 un livre présentant le projet nazi d'installation des Sud-Tyroliens germanophones en Franche-Comté...

/ Daniel Bordür

Depuis plusieurs années des Bisontins commémorent la « répression sanglante » d'une manifestation d'Algériens qui défilaient pacifiquement en plein Paris à la fin de la guerre d'indépendance. Ils continuent à réclamer un lieu de mémoire dédié, l'ouverture des archives, ils attendent la reconnaissance imminente du statut de « Mort pour la France » aux victimes de l'OAS.

Pages