Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Environnement

/ Daniel Bordür

Souvent en avance pour proposer des solutions régulatrices aux dégâts de l'agriculture productiviste, la Confédération paysanne de Franche-Comté défend, dans le cadre de la révision du cahier des charges de l'AOP comté menée par le CIGC, des évolutions consistant aussi à limiter la taille des fermes et des coopératives. L'interdiction du glyphosate est actée par l'interprofession.

/ Daniel Bordür

Le président de la chambre d'agriculture du Doubs-Territoire-de-Belfort dénonce « les extrémistes de part et d'autre qui s'en donnent à cœur joie », mais ne répond pas à la problématique de destruction des sols soulevée par les scientifiques qui inquiète de très nombreux paysans. Il pose par ailleurs une question qui aurait paru iconoclaste il y a peu : « faut-il virer l'UIPP [le lobby des pesticides] de Coop de France ? »

/ Daniel Bordür

La conférence d'Orchamps-Vennes sur les paysages jurassiens en danger a mobilisé 250 personnes lors d'un solide débat éclairé par diverses approches scientifiques et l'expérience suisse qui connait le « girobroyage » depuis vingt ans. Un agriculteur du Val de Travers a été condamné en 2013 pour avoir détruit 13 hectares...

/ Daniel Bordür

Le journal en ligne Médiacités publie les ventes des pesticides par département après qu'un militant associatif breton ait saisi avec succès la Commission d'accès aux documents administratifs. La Haute-Saône consomme 46% du total franc-comtois qui reste nettement sous la moyenne du pays, ce qu'il faut relativiser avec la présence de montagnes et de forêts. Céréales et vignes en utilisent plus que l'élevage. La Côte d'Or bat les records régionaux.

Le versant oriental du Crêt de la Neige. Les Monts-Jura ne sont pas concernés par l'arasement des affleurements rocheux qui a commencé à faire des ravages dans le Haut-Doubs. (Photo Daniel Bordur)

/ Daniel Bordür

Répondant aux 21 chercheurs qui lui demandaient d'agir, la préfète de région explique ne rien pouvoir faire tout en parlant de l'IGP comté (sic) au lieu de l'AOP. La région renvoie à l'évolution du cahier des charges du comté. Des associations de défense de l'environnement organisent une conférence de cinq pointures scientifiques le 10 novembre à Orchamps-Vennes pour ensuite mobiliser.

Pages