Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Environnement

/ Guillaume Clerc

La ville souhaite aller vite, mais l’aménagement prend un sérieux coup d’arrêt. Dans le meilleur des cas pour elle, les travaux ne devraient pas reprendre avant six mois. Et à condition que le préfet autorise un projet de plus en plus fragile et recalé sur le pan environnemental... Le foncier manque pour mettre en œuvre des mesures de compensations proportionnées aux destructions d'espèces demandées par le CNPN.

/ Daniel Bordür

L'avis défavorable du Conseil national de protection de la nature à la destruction d'espèces protégées conduit le conseil municipal à débattre à chaud d'une évolution du projet d'écoquartier pendant près de deux heures. La droite défend un moratoire, la majorité municipale apparaît plus divisée qu'elle ne le souhaiterait...

/ Guillaume Clerc

Le Conseil national de la protection de la nature, une instance du ministère de l’Écologie, a rendu un avis défavorable à la demande de dérogation portant sur la destruction, l’altération et la dégradation d’habitats d’espèces animales protégées pour le projet d’éco-quartier des Vaîtes. La ville de Besançon et Territoire 25, l’aménageur, avaient formulé cette demande le 30 novembre à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement qui l’avait transmise à la CNPN. 

Accès libre

Cohabiter avec le blaireau !

tribune

Mardi 19 février 2019

/ Invité.e.s

Dans cette tribune, France-Nature-Environnement prend position pour la fin de la « vénerie sous terre », autrement dit la destruction par déterrage du blaireau, animal paisible et social. La fédération des associations de défense de l'environnement invite à participer à la consultation publique afin qu'il passe de chassable à protégé...

Accès libre

/ Daniel Bordür

Les 3700 mètres carrés de zones humides, les petits bois et les haies, les murets et bosquets abritent plusieurs espèces protégées par la loi. Ecureuils, hérissons, crapauds, grenouilles, tritons, oiseaux… risquent de dangereusement pâtir des travaux qui semblent imminents. La préservation du bois des Bicquey est curieusement présentée comme une compensation, obligatoire, aux destructions d'habitats programmées... 

/ La rédaction

Ayant recueilli plus de 135.000 signatures, les Jeunes Verts proposent de « geler la surface totale des zones à bâtir du pays » et de compenser « toute nouvelle zone à bâtir par le déclassement d’une surface au moins équivalente ». Ils sont soutenus par une quinzaines d'associations. Le gouvernement, le parlement, les partis de droite et du centre ainsi que le patronat recommandent de voter non...

/ Daniel Bordür

Plusieurs marches pour le climat se sont tenues dans la région. A Besançon, 1500 à 2000 personnes ont participé à une manifestation citoyenne, occasion d'un rassemblement de terrain où toutes les gauches étaient de sortie... Les marqueurs très politiques ont été tenus à l'écart au profit d'un consensuel slogan unifiant « justice sociale et justice climatique ». Le député LREM Eric Alauzet a été chahuté.

Pages