Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

PSA Vesoul : les 35 heures remises en cause

revue du web

Jeudi 17 mai 2018 / La rédaction

« La direction vient de proposer aux organisations syndicales, à travers un accord local, de remettre en cause les 35 heures en augmentant le temps de travail effectif de 7,8%, le passant de 7 heures à 7 heures 33 par jour, soit de 35 heures à 37 heures 45 par semaine avec une augmentation de 2,8% des salaires », indique la CGT de PSA-Vesoul. La mesure serait accompagnée d'une « réduction automatique des effectifs avec un objectif de 150 emplois en CDI à supprimer par an jusqu'en 2020 ».

Avant les ordonnances Macron-Pénicaud, les heures supplémentaires devaient être majorées au minimum de 10% si un accord d'entreprise le prévoyait ou, à défaut, de 25% pour les huit premières heures et de 50% pour les suivantes. Depuis les ordonnances, un accord majoritaire peut modifier la durée de travail et la rémunération dans le respect des salaires minima de la branche.

FO et la CFTC sont majoritaires sur le site. Sans leur accord, la direction peut passer par un référendum...

Voir sur le site Révolution permanente ici et sur France 3 .