Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

L'ancien président du Medef de Franche-Comté en détention provisoire

brève

Jeudi 28 juin 2018 / La rédaction

Jean-Luc Piton lors d'une réunion du CESER de Franche-Comté en 2014 (photo d'archives)

Après deux jours de garde-à-vue, Jean-Luc Piton a été placé mercredi 27 juin en détention provisoire par le juge de la liberté et de la détention de Vesoul, après que le parquet a requis sa mise en examen pour banqueroute, recel et abus de biens sociaux. Il est question de détournement de plusieurs centaines de milliers d'euros auprès de deux de ses sociétés spécialisées dans la lingerie à Luxeuil-les-Bains, placées depuis novembre 2017 pour la Compagnie des Athelots, et février dernier pour la société industrielle Bruno-Richard, en liquidation judiciaire. Il aurait laissé une ardoise de 450.000 euros de loyer auprès d'un organisme para-régional.

M. Piton est présumé innocent et sa mise en détention est justifiée selon les magistrats pour éviter tout risque de fuite à l'étranger. L'instruction judiciaire doit porter sur des mouvements financiers, notamment avec Oman où les entreprises de M Piton avaient des marchés importants. Ancien président du Medef de Franche-Comté, il était jusqu'il y a peu président de la SEM Action 70, et a été le premier trésorier du Medef Bourgogne-Franche-Comté.