Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

La Chronique de Filou- mon hommage à Chirac : Merci François Mitterrand !

Jeudi 26 septembre 2019 / Philippe HENRY

Chirac, en 1981, c'était Reagan et Thatcher en pire, merci à François Mitterrand de nous avoir épargné cela !

 

Jacques Chirac, pour moi c'est : (sources : mes souvenirs et sa biographie sur Wikipedia)

- 1967 - élu, de justesse, député UDR de Corrèze, grâce à l'appui de Serge Dassault qui lui finance un journal local (L'essor du Limousin), et avec le soutien d'un ex-SFIO, maire d'Égletons, exclu de la SFIO pour fait de collaboration !

- 1974 - conspiration (avec Marie-France Garaud, et Pierre Juillet) contre Chaban-Delmas, le candidat gaulliste, ce qui permettra à Giscard de devenir président (il renouvellera l'art de la trahison en faisant élire Mitterrand contre Giscard, puis sera victime heureuse de la trahison Balladur-Sarkozy, le beau monde!),

- 1977 – élu Maire de Paris. La mairie de Paris qui lui vaudra des ennuis judiciaires et une succession "sulfureuse" par les Tibéry …

 - 1981 – François Mitterrand gagne l'élection présidentielle.

Quand certains gauchistes évoquent toujours Mitterrand par la négative ou la trahison, je rappelle que la victoire de la Gauche en 1981 a une vertu indiscutable : elle empêchera la France de tomber entre les mains des conservateurs libéraux, les Chirac et consorts. On parle d'ailleurs de révolution conservatrice ou révolution libérale lors des prises de pouvoirs de Reagan aux USA et Thatcher en Grande-Bretagne.

 

- 1986- 1ère cohabitation, les années Pasqua, Pons, Devaquet…

- 1986 - C'est Devaquet et la mort de Malik Oussekine…

- 1988 – C'est Pons et la Nouvelle-Calédonie, l'assaut de la grotte d'Ouvéa où sur les 19 victimes kanaks, 12 seraient mortes d'une balle dans la tête … vraisemblablement exécutées après la fin de l'assaut…

C'EST CELA JACQUES CHIRAC

 

- 1988 – battu par François Mitterand à l'élection présidentielle.

- 1995 – élu Président, et (…) Juppé droit dans ces bottes…

- 1995 – reprise des essais nucléaires, nous sommes la risée du monde, et vivant au Canada à cette époque et ayant donc vécu cette décision dans un pays étranger, je vous passe les commentaires…

- 1997 – dissolution "ratée" de l'Assemblée Nationale, Chirac se prend les pieds dans le tapis et perd sa majorité, pour entrer en cohabitation avec Jospin.

- 2002 – ré-élu à la Présidence face à Le Pen.

 

Bilan politique = rien! Même quand on évoque la suppression du Service National, on se demande tous aujourd'hui si ce fût une bonne idée. Gaulliste, il torpille la constitution de De Gaulle, la malheureuse 5ème République, en instaurant le quinquennat.

 

Et finalement, 2011, condamné à deux ans de prison avec sursis pour les affaires liées à la Mairie de Paris.

 Pauvre France !

On entend en ce moment à la radio qu'il fût le dernier des grands présidents.

Mon opinion est qu'il fût le premier des "nazes", et qu'il est à l'origine des Sarkozy, Hollande et Macron.

Et quelques discours ("Vel d'Hiv", "Notre maison brûle", "refus de la guerre en Irak", …) ne suffiront pas à me joindre aux hommages.