Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Réaction de la Fédération du Doubs du PCF suite aux propos du Député-candidat Alauzet dans l'Est Républicain du 2 Juin.

Jeudi 4 juin 2020 / PCF Doubs

Chercher dans le passé pour ne pas assumer le présent

En tentant de faire un amalgame entre un candidat communiste et l’incendie de voiture dont il a été la cible, Éric Alauzet a encore montré dans les colonnes de l’Est républicain du 2 juin que cette campagne municipale sera marquée par les nostalgiques de la guerre froide.

Depuis le début de la campagne il semblerait que l’argument principal des candidats de droite et de leurs colistiers soit celui de tenter de discréditer la liste Besançon par nature par le simple fait de la présence de communistes sur la liste, alors qu’ils sont dans la majorité municipale depuis 18 ans !

Nous tenons aussi à rappeler que les communistes sont à la tête de nombreuses communes, à tel point que nous représentons en nombre d’élu.e.s la troisième force politique du pays, ce qui a été conforté par le premier tour des élections municipales de mars 2020.

Nous tenons donc à informer les modernistes et les défenseurs du nouveau monde, que la guerre froide est terminée, que les membres de la bande à Baader ont été arrêtés et que Christophe Lime n’en faisait pas partie !

« Laissons la peur du rouge aux bêtes à cornes » écrivait Victor Hugo dans Les Misérables.

En reprenant des arguments qui datent d’un autre monde, Eric Alauzet et Ludovic Fagaut cherchent avant tout à éviter le débat de fond !

A l’heure où on commence à tirer les enseignements de la crise sanitaire que nous venons de traverser, alors que les français constatent la responsabilité des politiques libérales qui se sont montrées incapables de gérer correctement cette crise, il est peut-être préférable pour les candidats qui ont soutenu les politiques libérales de casse des services publics et de l’hôpital, d’aller chercher dans le passé, pour ne pas avoir à assumer le présent.

Matthieu Guinebert

Secrétaire de la Fédération du Doubs du Parti Communiste Français

Recommander cet article
0

Commentaires

    Satisfaite !, j'attendais une réaction et mise au point ,  j'ajoute que les personnes  qui bossent dans les conseils  municipaux  depuis  des années, qu'elles adhèrent ou pas  à un parti,  ont montré , prouvé ,offert leurs compétences   ,leurs expériences, et  élu-e-s,  mandaté-e-s , répondent  aux besoins  des habitants, c'est un engagement  que je  respecte , doivent donc rendre des comptes , c'est pour cette raison que je vote.Merci pour votre intervention.

Soumis par aires isabelle le 5 juin 2020 - 20:33.