Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

2019 en questions de société :

Mardi 1 janvier 2019 / Lucie Forêt

Questions de société : Biodiversité - Une espèce "Invasive" ou "En Déclin" ?

Dans les médias ou à l'université, on nous explique les grands équilibres biologiques, la dynamique des populations animales et végétales. On nous parle de stabilité des écosystèmes, de déséquilibres, d'espèces invasives, des mécanismes de déclin des populations, de disparition de biotopes, de disparition d'espèces végétales, de disparition d'espèces animales...

Alors un doute m'assaille...

Car si j'ai bien compris, une espèce animale évoluant dans son milieu naturel, dans un contexte stable (accès à la nourriture stable, prédation stable), cette espèce animale a une population stable, d'une stabilité souvent "dynamique". La stabilité n'est pas l'immobilisme (voir les courbes de relation prédateurs-proies).

Mais, si les conditions changent, si la prédation disparaît, si l'alimentation devient facile d'accès : bref, si l'environnement lui devient favorable, cette espèce devient invasive. Sa population augmente...

...Quand je vous dit qu'un doute m'assaille.

D'autant qu'il se peut aussi que les conditions deviennent défavorables à l'espèce. Autrement dit : il arrive qu'elle ne soit plus adaptée à son environnement. Auquel cas, les individus meurent plus vite qu'ils ne se reproduisent... les effectifs baissent et l'espèce est en déclin.

Et c'est pour ça que j'ai un très gros doute...

Car si on prend le cas de l'espèce humaine : comment se fait-il qu'elle soit en expansion en Afrique et dans les pays dits émergents (ce qui serait l'expression de conditions de vie optimum pour l'espèce) alors que la pyramide des âges dans les pays dits développés témoigne d'un déclin de population (ce qui serait la preuve de conditions de vie défavorables pour l'espèce). En d'autres termes : l'espèce humaine semble inadaptée au milieu moderne et civilisé qu'elle a elle même créé... et que les humains eux-même plébiscitent comme étant celui qui leur parait le plus enviable. On fuit l'Afrique au péril de sa vie pour venir en Europe !

Pourquoi cette incroyable contradiction entre le ressenti du Monde et ce qu'en disent les chiffres ?

On nous aurait menti ?... dans les médias ? à l'université ? à l'école ?

Ah ! L'école !

C'est vrai qu'Homo sapiens et Charlemagne ont inventé l'école. Or la rumeur laisse entendre que l'éducation (entendez "la formation scolaire") permet aux femmes de gérer les naissances : là où les filles sont scolarisées, il y a moins d'enfants. De là à en tirer une conclusion hâtive...

Mais, sérieusement, là j'ai deux doutes :

-- Pourquoi les femmes des colons juifs israéliens, qui sont parfaitement scolarisées, font-elles des enfants en continu dans un pays développé ?

-- Dans d'autres pays, pourquoi les filles scolarisées sont-elles capables de réduire leur nombre d'enfants et ne sont-elles pas capables d'en avoir plus quand on leur explique qu'il faudrait en faire plus ?... Puisqu'elle sont instruites, elles devraient comprendre !

Mais non. Il faut les payer pour les motiver, comme c'est le cas en France où les allocations familiales soutiennent la natalité.

Etrange. Doit-on s'inquiéter pour une civilisation dans laquelle la production d'enfant devient un métier rémunéré, quoique sans aucune formation ? À moins que ce ne soit là qu'une version moderne du plus vieux métier du monde ?

Toujours est-il qu'après une ère à la Zola qui a permis à la population européenne de quadrupler en 200 ans, on constate que la dernière et longue période de paix au cours de laquelle nous n'avons jamais autant eu de richesses et de confort, voit notre espèce péricliter dans les pays riches.

Un doute m'assaille...

Alors dans le doute, prenons les choses par un autre angle, aussi simple et faux, à moins qu'il ne soit aussi complexe et inutilisable.

L'espèce étant constituée d'individus : dans nos pays dits développés, est-ce que l'espèce peut-être en déclin avec des individus qui vont "mieux que jamais" ?

Si oui : alors profitons-en pleinement à titre individuel et "Vive la fin de l'humanité" !

Si non : ce déclin est-il dû à quelque chose qui manque dans le biotope des individus "développés" et qui existerait dans les biotopes des pays "en voie de développement" ?

Je m'interroge.

Ce n'est pas clair.

C'est peut-être parce que je vieillis... et que j'ai besoin de lunettes (comme un nombre croissant d'individus) pour vivre dans ce monde de l'écrit. (Avez-vous remarqué comme les informations sont écrites en petit sur les emballages ?!)

S'il n'y avait que les prothèse visuelles :

mais il y a aussi, les montres connectées pour savoir si on est fatigué,

les véhicules pour se déplacer,

avec GPS pour savoir où on est, pour savoir où aller,

les écouteurs dans les oreilles pour avoir de quoi rêver,

les smarts phones pour savoir quoi acheter, pour se repérer dans un supermarché

avec les applis pour savoir quoi manger,

pour savoir ce qui est bon, ce qui est mauvais (normal : la composition est écrite trop petit sur les emballages...)

les médias, les réseaux sociaux pour savoir quoi penser,

les écrans pour savoir, TOUT, "simplement"

ou pour "savoir", tout simplement... puisqu'il n'est plus utile de se souvenir.

Des écrans pour survivre grâce aux tutos, aux applis et aux coachs de développement personnel, histoire de savoir qui l'on est, parce que même ça on l'oublie et qu'il n'y a plus grand monde autour pour vous le rappeler. Des prothèses pour stimuler vos sens, pour remplacer la famille, les amis...

L'espèce étant constituée d'individus : dans nos pays développés, est-ce que l'espèce peut-être en déclin avec des individus équipés de multiples prothèses augmentées ? (Il y a des gens qui prônent "l'homme augmenté", mais pour l'instant, force est de constater que ce sont les prothèses qui sont augmentées.)

D'où la question :

Est-ce quand la pyramide des âges se fragilise à sa base, qu'il lui faut des prothèses ?

ou bien

Est-ce quand la pyramide des âges s'équipe de prothèses, qu'elle se fragilise à sa base ?

Une espèce en déclin...

Des individus inadaptés à leur environnement qui ne peuvent y vivre que suréquipés de prothèses...

... Personnellement, j'ai vraiment des doutes.