Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Passage du « Front National » au « Rassemblement National » : privilégions les débats de fond

Vendredi 27 avril 2018 / GIRERD Jean Marie

Ce qui est important n’est pas le changement de nom et d’évoquer à cette occasion le RNP de 1942 (Rassemblement National Populaire) mais la critique sur le "Rassemblement National" doit se faire sur le fond et sa ligne politique et non pas sur le nom du parti : anti européen, anti libéral, xénophobe, poujadiste et protectionniste.

Le RNP (Rassemblement National Populaire) de 1942 était un parti collaborationniste dont la majorité de ses membres était issue de la gauche et de l’extrême gauche pacifiste des années trente. Le secrétaire général de ce parti dirigé par Marcel Déat était Georges Albertini issu de la gauche de la SFIO.

Le terme rassemblement n'est pas en soi scandaleux, puisque ce mot "Rassemblement" fut adopté par le RPR en 1976, tout dépend de ce que l'on met derrière ce terme et du contenu politique du Rassemblement National.

Pour rappel, le Front National avait été un mouvement de la Résistance intérieure française créé par le Parti communiste français (PCF) vers mai 1941 pour irriguer les différentes composantes de la société française dans un esprit d'ouverture vis-à-vis des non-communistes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rassemblement_national_populaire