Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les 6 listes de la gauche et de l’écologie ont toutes un bon programme

Jeudi 23 mai 2019 / Barbara_Romagnan

A quelques jours du vote pour les élections européennes, je souhaite dire quel est mon état d’esprit et quel sera mon choix.

On ne connaît pas encore le résultat de ces élections mais j’éprouve plusieurs sentiments et craintes.Tout d’abord, un sentiment de frustration et de tristesse : une fois de plus cette élection n’est pas prise au sérieux . Le débat autour d’un projet européen crédible et désirable pour les générations futures n’a pas eu lieu. On a voulu une fois de plus réduire cette élection à l'alternative LREM ou RN, comme si le choix se réduisait à l’ultraliberalisme et le nationalisme xénophobe !

C’est ensuite un immense sentiment de tristesse et de gâchis lorsque je constate l’extraordinaire émiettement des forces de gauche qui pourtant partagent la plupart des propositions. C’est pour moi en particulier une grande déception d’avoir assistée impuissante à l’échec du rapprochement des forces de gauche et de l’écologie que je souhaitais ardemment comme la grande majorité des citoyens de gauche que j’ai rencontré. Je crois aussi que la proposition de votation citoyenne pour composer une liste d’union en donnant la parole aux citoyens était un des moyens d’y parvenir, même si elle est sans doute intervenue trop tardivement.

J’éprouve enfin un sentiment de colère et d’inquiétude lorsque je réalise la faiblesse des intentions de vote accordées aux différentes listes de gauche et de l’écologie. Il se peut qu’aucune de ces listes ne dépasse les 10% et ensemble ne dépassent pas les 30%.

Je suis inquiète de constater, le recul des libertés partout en Europe, y compris en France, la montée des nationalistes avec la complicité des libéraux et en face la faiblesse et l’incapacité de la gauche et de l’écologie d’offrir une vision commune de l’Europe : écologiste, démocratique et humaniste. Aussi dans ce contexte de désarroi et de gâchis, je pense que l’abstention ou la démobilisation ne sont pas des bonnes réponses.

Je pense que les 6 listes de la gauche et de l’écologie ont toutes un bon programme et je connais et apprécie la plupart des têtes de listes. Je resterai quant à moi fidèle à mon engagement à Generation.s. Je soutiendrai donc la liste citoyenne du Printemps européen conduite par Benoit Hamon qui ressemble le mieux à mes combats et à mes valeurs et qui est la seule qui repose sur une vraie alliance transnationale (en attendant des listes transnationales indispensables à une démocratie européenne). Le programme du Printemps européen est en effet porté en commun par 14 partis de gauche et écologistes dans 10 pays et propose en toute clarté un candidat à la présidence du Parlement : Yanis Varoufakis.

Enfin, quelque soit le résultat de ces élections européennes, je pense qu’il est important que les idées novatrices portées par Benoit Hamon puissent continuer à vivre après ces élections dans la reconstruction indispensable d’une gauche écologique, capable de proposer un projet désirable pour l’avenir des citoyens et de notre planète.